Marie-Thérèse Demjanovich




 
Bienheureuse Marie-Thérèse Demjanovich

 Image illustrative de l'article Marie-Thérèse Demjanovich



Marie-Thérèse Demjanovich (1901-1927), est une religieuse américaine, de la congrégation des sœurs de la Charité de Sainte Élisabeth, reconnue comme bienheureuse par l'Église catholique.


Biographie

Thérèse Demjanovich est née à Bayonne, dans le New Jersey, le 26 mars 1901.

Issue d'une famille d'origine slovaque, elle grandit dans le rite byzantin.

Après de brillantes études et ayant ressenti une profonde vocation religieuse, elle entre au couvent des Sœurs de la Charité de Sainte-Élisabeth.

Lorsqu'elle prononce ses premiers vœux de religion, elle prend le nom de sœur Marie-Thérèse.

Elle reste connue pour avoir vécu une vie humble et exemplaire, et laisse derrière elle de nombreux écrits spirituels tirés de ses expériences mystiques.

Marie-Thérèse Demjanovich meurt le 8 mai 1927 à la maison-mère de sa congrégation, installée à Convent Station, dans le New Jersey.

 

Béatification

  • 1945 : ouverture de la cause en béatification
  • 10 mai 2012 : le pape Benoît XVI lui attribue le titre de vénérable
  • 17 décembre 2013 : le pape François reconnaît un miracle dû à son intercession et signe le décret de béatification
  • 4 octobre 2014 : cérémonie de béatification célébrée dans la basilique du Sacré-Cœur de Newark par le cardinal Amato au nom du pape François.

Source :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Th%C3%A9r%C3%A8se_Demjanovich


Teresa Miriam Demjanovich



Miriam Teresa Demjanovich, une Sœur de la Charité de Saint Elizabeth , est né le 26 Mars 1901 à Bayonne, New Jersey États-Unis.  

Elle a été baptisée et confirmée dans le rite byzantin-ruthène de l'Église le 31 Mars 1901.

C'est la plus jeune des sept enfants, dont cinq moururent en bas âge, elle était la fille d'Alexandre et de Johanna (Suchy) Demjanovich, des immigrants aux États-Unis de la région maintenant connue comme la Slovaquie orientale.

At the time of Teresa's high school graduation in January, 1917 she wanted to become a Carmelite, but stayed in the family home to care for her mother, who was ill. Au moment de l'obtention du diplôme de l'école secondaire, en Janvier 1917, elle voulait se faire carmélite, mais est restée dans la maison familiale pour s'occuper de sa mère, qui était malade.

Following her mother's death in the influenza epidemic of November, 1918 her family encouraged her to enter the College of Saint Elizabeth at Convent Station, New Jersey. Après la mort de sa mère (grippe) en Novembre 1918, sa famille l'a encouragée à entrer dans le Collège Sainte Elisabeth à Convent Station, New Jersey.

Elle a obtenu un baccalauréat en Lettres le 14 Juin 1923, diplôme avec mention très bien.

En 1923-24, elle a enseigné à l'Académie de Saint-Aloysius à Jersey City, New Jersey.

Au cours de l'été et l'automne de 1924, Teresa a prié pour discerner le sens de sa vie.

Elle a visité les carmélites dans le Bronx.

Elle a fait partie de la chorale Saint-Vincent de Paul de la paroisse, la Sainte Vierge Congrégation, et une communauté paroissiale associés à la Conférence nationale catholique du bien-être.

Pour la fête de l'Immaculée Conception de cette année, Teresa fait une neuvaine.

Teresa décidé de sa vocation au Sœurs de la Charité, Convent Station , le 8 Décembre 1924 et devrait entrer et les Sœurs de la Charité de Saint Elizabeth, le 2 Février 1925.

Mais son père prit froid et mourut le 30 Janvier.

Son entrée a été retardée jusqu'au 11 Février 1925 fête de de Lourdes.

Son prêtre-frère, Charles Demjanovich, et ses deux sœurs l'ont accompagnée au couvent. 

Elle a reçu l'habit religieux le 17 mai 1925.

Comme postulant et novice, Teresa a enseigné à l'Académie de Saint Elizabeth, Convent Station en 1925-1926.

En Juin 1926, son directeur spirituel, le Père Benoît Bradley, OSB, lui demanda d'écrire des conférences pour le noviciat.

Elle a écrit 26 conférences qui, après sa mort, ont été publiées dans un livre, une plus grande perfection. Le contenu de ce livre :

I. La volonté de Dieu: Votre II Sanctification.
III. Le Sacrifice de la Messe: Le plus grand moyen de sanctification.
IV. Les sacrements: Le deuxième plus grand Moyens de sanctification
IV. Prayer: The Third Great Means of Sanctification V. The "Word Made Flesh" for Our Sanctification
V. Prière: Le troisième moyen de sanctification Grande
VI. Le «Verbe fait chair" pour notre sanctification.
La fin de l'existence : la sainteté; Union avec Dieu

Dans la section finale, elle a écrit :

Union avec Dieu, alors, est la hauteur spirituelle de Dieu appelle chacun à réaliser - l'un, non seulement religieux, mais l'un, qui choisit, qui veut chercher cette perle de grand prix, qui se spécialise dans le trafic de l'éternelle bonne, qui dit «oui» sans cesse à Dieu ... L'imitation du Christ dans la vie des saints est toujours possible et compatible avec chaque état de vie.
Les saints n'ont qu'une seule chose - la volonté de Dieu.
Mais ils l'ont fait avec toutes leurs forces.
Nous n'avons qu'à faire la même chose, et selon le degré d'intensité
avec laquelle nous travaillons est la sanctification de nos progrès.

Le 20 Décembre 1926 Teresa avait enlevé les amygdales à l'hôpital Saint Joseph à Paterson, New Jersey.

En Janvier 1927, Teresa a été admis à Saint Elizabeth Hospital à Elizabeth, New Jersey.

Teresa religieuses profession Miriam sœur a été faite in articulo mortis (danger de mort), le 2 avril 1927; elle a été opérée de l'appendicite, le 6 mai 1927 et est décédée le 8 mai 1927.

Ses funérailles ont eu lieu le 11 mai 1927 à Sainte-Famille dans la chapelle Convent Station, New Jersey et elle fut enterrée au cimetière de Sainte-Famille sur le terrain de la Maison Mère des Sœurs de la Charité de Saint Elizabeth.

La Ligue de prière a été fondée en 1946 pour honorer la Sainte Trinité par le Cœur Immaculé de Marie, par la diffusion des connaissances de Miriam Teresa de la vie et la mission de Sœur et en travaillant à sa cause.

Le processus ordinaire de la Cause de la sainteté de Sœur Teresa (le processus qui a lieu avec le diocèse) ont été achevés dans les années 1970.

Témoignages du processus apostolique ont eu lieu du 18 mai 1981 au 18 Décembre 1981.

La partie finale de la super virtutibus Positio (rapport sur les vertus) a été portée à la Congrégation pour les Causes des Saints.

Un miracle, la restauration de la vision parfaite à un garçon qui a été légalement aveugle à cause de la dégénérescence maculaire, a été étudiée par le Tribunal Newark archevêché.

Par la suite, le 8 Juillet 2005, une cérémonie à la basilique-cathédrale du Sacré-Cœur à Newark, New Jersey a marqué la fin du processus d'enquête pour la béatification de Sœur Teresa.

Des documents ont été envoyés au bureau du nonce apostolique à Washington, DC et envoyé de là à Rome.

Comme une jeune religieuse, Teresa composé «Litanies de l'amour»:

Seigneur, ayez pitié de nous;
Christ, aie pitié de nous;
Seigneur, ayez pitié de nous;
Jésus, écoutez-nous,
Jésus, amour nous entendre.
Dieu, le Père du ciel, aie pitié de nous.
Dieu, le Fils Rédempteur, du monde, aie pitié de nous.
Dieu, le Saint-Esprit, ayez pitié de nous.
Sainte-Trinité, un seul Dieu, ayez pitié de nous.
Jésus, mon Bien-Aimé
Jésus, ma force
Jésus, lumière de mon esprit
Jésus, puissance de ma volonté
Jésus, feu de mon amour
Jésus, Vie de ma vie
Jésus, la vie de mon âme
Jésus, âme de ma vie
Jésus, âme de mon âme
Jésus, ma joie incessante
Jésus, mon Bliss Rapturous
Jésus, mon infinie Joy
Jésus, la véritable paix de mon âme
Jésus, mon existence ne
Jésus, mon propre
Jésus, mon ciel
Jésus, mon Amour Magnificent
Jésus, mon repos éternel
Jésus, mon désir véhément
Jésus, mon Epoux crucifié
Jésus, mon Roi
Jésus, mon Dieu
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Ghose, comme il était au commencement, maintenant et sera toujours, un monde sans fin. Amen. Amen.

Source : 

En savoir plus :